© Frank Ravatin
© Frank Ravatin
A la loupe

10 jours, 9 luthiers et 1 violoncelle

par Cinzia Rota | le 7 août 2014

P Pendant le festival de musique de chambre de Giverny, qui se tiendra du 21 au 31 août, une équipe de 8 luthiers, dirigée par Frank Ravatin, a relevé le défi de construire un violoncelle en seulement 10 jours !

Frank Ravatin, comment êtes-vous dévenu luthier ?

Je suis violoniste amateur et j’aimais travailler avec mes mains, la lutherie c’était l’occasion de combiner ces deux passions.
Pourquoi avez-vous choisi de vous former en Italie ?

Au début des années 80, quand j’ai décidé de devenir luthier, j’avais 18 ans et j’étais en déhors des limites d’âge des écoles françaises. J’ai donc choisi de partir à Crémone, où j’ai fréquenté la « Scuola Internationale di Liuteria di Cremona ».
Je suis ravi d’avoir vécu dans ce beau pays, sachant en plus que c’est à Crémone que la lutherie italienne s’est développée à partir du XVII siècle.​

© Frank Ravatin

© Frank Ravatin


Quels types d’instruments à cordes créez-vous et pour quel type de clients ?

Je crée des violons, des altos et des violoncelles pour des musiciens français et étrangers. Je travaille en particulier pour le Canada, les États Unis, l’Australie, Israël et la Suède.

Avez-vous un lien particulier avec le Festival de musique de chambre de Giverny ?

Michel Strauss, violoncelliste et directeur artistique du festival est un de mes clients, mais surtout un ami.
Je lui ai donc proposé de faire un atelier de lutherie pendant le festival et, comme je connais les difficultés dans l’organisation d’un festival, de vendre le violoncelle au profit de l’association Musique de Chambre en Normandie.

Comment avez vous choisi l’équipe de luthiers ?

Les luthiers présents à Giverny ont répondu à une annonce que j’ai mis dans une revue spécialisée pour les luthiers.
Même si le projet était présenté sous forme de formation, les luthiers qui participent à l’atelier savent déjà construire ce genre d’instrument.
Je suis très content de participer à cette belle une aventure musicale et humaine avec des collègues et amis. Il n’aurait manqué plus qu’un archetier pour que tout soit parfait !

Comment peuvent travailler 9 luthiers sur le même instrument ?

Quand on travaille à plusieurs sur le même instrument, c’est plus facile au début, car il y a des pièces détachés qui peuvent donc être travaillées indépendamment. Plus la création avance, moins de luthiers sont nécessaires, jusqu’au moment où le coffre est fermé et que seulement une personne pourra s’en occuper.

Comment se passera donc concrètement la construction d’un instrument ?

Nous allons amener tous les outils nécessaires : établis, outils de travail, éclairages et bien évidemment le bois de base.
La construction sera faite en partageant les tâches, selon les compétences pour que chacun puisse donner de son mieux et l’instrument soit bien fait.

© Frank Ravatin

© Frank Ravatin

Combien de temps faut il pour construire un violoncelle ? Comment est-il possible d’en fabriquer un en seulement en 10 jours ?

Un luthier tout seul a normalement besoin d’un mois et demi ou deux mois pour achever un instrument.

Créer un violoncelle en 10 jours est tout à fait possible, mais il faut beaucoup travailler !
Par ailleurs je le fais tous les 3 ans dans le cadre du festival « Adelaide Cello Festival » en Australie.

Pour le 31 août le violoncelle sera donc fini en blanc, sans être verni -car ce processus demande beaucoup de temps- mais il pourra tout à fait être joué.

D’ailleurs c’est ce qui se passera : il sera présenté au public et joué par Michel Strauss, directeur artistique du festival, pendant le concert de clôture de dimanche 31 août.

Entre un concert et l’autre, venez donc rencontrer les luthiers et les voir travailler à l’atelier Goupil à Giverny, qui sera ouvert au public pendant le festival et venez écouter le violoncelle le 31 août à 15h30 à l’Espace Philippe-Auguste de Vernon.

© Frank Ravatin

© Frank Ravatin

 

A propos des luthiers

Frank Ravatin a intégré l’école de lutherie de Crémone, dont il s’est diplômé en 1985, avant de travailler dans l’atelier de Jacques Camurat à Paris, puis d’ouvrir son propre atelier au Mans. Il est aujourd’hui installé à Vannes. Entre 1994 et 1998, il remporte 9 médailles d’or et 3 médailles d’argent dans divers concours de lutherie internationaux, et est finalement déclaré «Hors Concours» par la Violin Society of America. Aujourd’hui, c’est en tant que jury ou conférencier qu’il parcourt le monde entier.
Soucieux de se mettre au service de musiciens exigeants mais aussi de donner un peu de son temps et de transmettre de son expérience acquise en solitaire à l’établi, il nous a fait cette proposition atypique de rassembler une équipe et de construire un violoncelle à Giverny !

Frank Ravatin 10, allée nord du bois de Vincin – 56 000 Vannes – France Tel : +33 (0) 297 63 82 52 – Email : frankravatin@wanadoo.fr

Maurice Beaufort est artisan d’art. Il restaure et réalise les instruments du quatuor, entretient des archets et propose divers accessoires.
Maurice Beaufort – 5 rue Rivotte, 25 000 Besançon – France Tel : +33(0)3 81 81 30 98 – www.beaufort-luthier.com

Francesco Coquoz ,le benjamin de la bande, a rejoint l’atelier de Guy Coquoz, son père, afin de se dédier entièrement à la construction des violons, altos et violoncelles.
Guy Coquoz – 46 rue de Rome, 75 008 Paris – France Tel : +33(0)1 55 30 00 30 – Email : fcoquoz@gmail.com

Jean-Michel Desplanche est installé à Paris depuis 25 ans après un apprentissage chez Vatelot.
Jean-Michel Desplanche , 37 rue de Moscou, 75 008 Paris – France Tel : + 33 (0)1 45 22 71 86 – Email : jean-michel.desplanche@orange.fr

Pascal Douillard fabrique violons, altos et violoncelles, pour la plupart inspirés de modèles italiens originaux du XVIIe, XVIIIe siècles.
Pascal Douillard – 14 rue Cardinal de Polignac, 43000 Le Puy-en-Velay – France Tel : +33(0)4 71 05 47 98 – Email :pascal.douillard@orange.fr

Pascal Lavigne est membre du Groupement des Luthiers et Archetiers d’Art de France
Pascal Lavigne – 22 rue Joseph Rey, 38 000 Grenoble – France Tel : +33(0)4 76 70 01 68 – Email : luthier.pascal-lavigne@orange.fr

Nicolas Perrin, fidèle partenaire du festival, se consacre plus particulièrement à l’expertise, la restauration et le réglage des instruments parmi les plus prestigieux.
Nicolas Perrin, 185 rue d’Aguesseau, 92 100 Boulogne Billancourt – France Tel : +33 (0) 149 11 04 16 – Email : perrinnicolas@orange.fr

Fréderic Samzun a réalisé son premier  » Stradivarzun  » en 1999 !
Fréderic Samzun – 12 rue Emile Zola, 56 650 Inzinzac Lochrist – France Tel. + 33 (0)6 83 14 36 92 – Email : samzunf@wanadoo.fr

Jean Seyral se consacre aujourd’hui exclusivement à la fabrication des instruments du quatuor, modernes et baroques.
Jean et Florence Seyral – Ferme Castagnon – 167 chemin de Castagnon, 40300 Cagnotte – France Tel : +33 (0)9 65 34 24 99 – Email : atelier@seyral-luthiers.com www.seyral-luthiers.com

 

La construction d’un violoncelle

A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

A voir aussi