Roustem Saïtkoulov @ Tetsuo Nagata
Roustem Saïtkoulov @ Tetsuo Nagata
Portée de voix

Chopin et le romantisme allemand, les passions de Roustem Saïtkoulov

par Frédéric Hutman | le 17 septembre 2015

Avant deux récitals consacrés à Chopin, Brahms et Tchaïkovski, nous avons rencontré le pianiste Roustem Saïtkoulov

 

 

Roustem Saïtkoulov évoque ses maîtres, le conservatoire de Moscou et les difficultés d’interpréter Chopin.

 

 


A propos de Roustem Saïtkoulov

Né à Kazan Roustem Saïtkoulov bénéficie de la grande école russe de piano. Il a commence à jouer à l’âge de quatre ans et deux ans plus tard entre à l’Ecole de musique affiliée au Conservatoire National Supérieur de Kazan. Il poursuit  ses études au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, puis à l’Ecole Supérieure de Musique de Munich. Il remporte de nombreux prix internationaux : Concours Busoni à Bolzano, Concours l’UNISA (Université d’Afrique du Sud) de Pretoria, Concours Géza Anda à Zurich, Concours Marguerite Long à Paris. Il est le vainqueur du Concours de Piano de Rome et du Monte-Carlo Piano Masters en 2003.

Roustem Saïtkoulov se produit régulièrement en soliste avec des grands orchestres : le Royal Philharmonic, Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Orchestre Symphonique de Prague, Tonhalle de Zurich, Orchestra della RAI de Turin, Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Symphonique de Pekin et le Tokyo New City Symphony Orchestra. Il est soliste de nombreuses tournées de l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersburg sous la direction de Yuri Temirkanov. Roustem Saïtkoulov joue en récital en Russie, Chine, Japon, Argentine, Chili, aux Etats-Unis, au Canada et en Afrique du Sud. Il se produit régulièrement dans des grandes salles comme Wigmore Hall de Londres, Salle Pleyel, Théâtre du Châtelet et Salle Gaveau à Paris, Accademia Santa Cecilia à Rome, Tonhalle de Zurich,Konzerthaus de Berlin, Maison Internationale de Musique de Moscou, Philharmonie de St Petersburg, Tokyo Metropolitan Art Space, Symphony Hall d’Osaka,  Salle de Concerts de la Cité Interdite de Pékin.
Il a participé dans de nombreux festivals : Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron, Septembre Musical de Montreux, Piano aux Jacobins à Toulouse, Festival de Radio France-Montpellier, le Printemps des Arts de Monte-Carlo, Festival de Menton, Festival International de Colmar, Festival International de Piano Brescia-Bergamo, Bologne Festival, Sagra Malatestiana à Rimini, Merano Festival et Festival de Piano de Yokohama.

Il donne de nombreux concerts retransmis par les chaines de radio : France Musique, Radio Classique, Espace 2, DRS 2, RTSI, les chaînes de télévision France 2 (émissions de J.-F. Zygel), France 3 (Alain Duault), France 5, Mezzo et la chaîne internationale 3 Sat. Roustem Saïtkoulov enregistre de nombreux disques, notamment chez EMI Classics et Dinemec Classics. Il a récemment enregistré les deux Concertos de Chopin avec le Royal Philharmonic Orchestra pour Master Chord Records, puis le Concerto n° 1 de Dimitri Chostakovitch et le Concerto du compositeur contemporain estonien Jaan Raats avec l’Orchestre des Pays de Savoie pour IndéSens.   Roustem Saïtkoulov a une importante activité de chambriste. Il joue notamment en compagnie de Jean-Jacques Kantorow, Pierre Amoyal, Dmitri Sitkovetsky, Olivier Charlier, Maxim Vengerov, Xavier Phillips et Laurent Korcia.

 


Extraits

– Larghetto du 2ème Concerto pour piano et orchestre en fa mineur, opus 21, de Frédéric Chopin, Roustem Saïtkoulov, Royal Philharmonic Orchestra, direction Grzegorz Nowak (collection de l’artiste)

– 1ère étude, opus 25, de Frédéric Chopin, Roustem Saïtkoulov, enregistrement public à la salle Gaveau (collection de l’artiste)

– Scherzo du premier trio, en ré mineur, opus 49, de Félix Mendelssohn, Claire Opert, violoncelle, Clara Saïtkoulov, violon, Roustem Saïtkoulov, piano (enregistrement privé de l’artiste)

– 1er prélude, opus 28, en ut majeur, de Frédéric Chopin, Roustem Saïtkoulov, enregistrement public à la salle Gaveau (collection de l’artiste)

 

 




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

A voir aussi