Edna Stern © Barbara Gandenheimer
Edna Stern © Barbara Gandenheimer
Portée de voix

Edna Stern et le « plagiat par anticipation » d’Hélène de Montgeroult

par Frédéric Hutman | le 21 février 2017

Nous avons rencontré la pianiste Edna Stern à l’occasion de la parution de son enregistrement consacré à la compositrice Hélène de Montgeroult

 

 

Edna Stern évoque à notre micro le corpus considérable écrit pour le piano par Hélène de Montgeroult, le caractère visionnaire de certaines oeuvres, la variété de cette musique, le destin incroyable de cette compositrice, première femme à avoir enseigné au conservatoire de Paris, sa vie sauvée sous la révolution française, grâce à son interprétation de ses variations sur la Marseillaise.
Edna Stern nous dit comment elle a conçu le programme de son disque (Orchid Classics) entre sonates, études, fugue et variations,  parle du programme de son prochain concert à la Cité de la Musique, le 23 février prochain, pendant lequel elle mêlera des oeuvres d’Hélène de Montgeroult à des oeuvres de Haydn, Schumann, Mendelssohn — que la musique de la compositrice évoque parfois — et Brahms. Sans oublier les spectacles que la pianiste propose avec des danseurs de l’opéra de Paris, dont la danseuse étoile Agnès Letestu et le piano sur lequel elle a enregistré son disque, un Pleyel de 1860.

 




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

[wpdevart_facebook_comment curent_url="http://www.classicagenda.fr/edna-stern-helene-de-monteroult/" order_type="social" title_text="" title_text_color="#000000" title_text_font_size="22" title_text_font_famely="monospace" title_text_position="left" width="100%" bg_color="#ffffff" animation_effect="random" count_of_comments="5" ]

A voir aussi