Elizabeth Cooper © Colette Masson
Elizabeth Cooper © Colette Masson
Interview

Conversation avec Elizabeth Cooper

par Cinzia Rota | le 13 octobre 2014

La musique au service de la solidarité : 3 questions à Elizabeth Cooper

Vous êtes chef d’orchestre, concertiste et compositeur, mais également Lieutenant-Colonel. Qu’est-ce qui vous a amenée à faire part de la Réserve Citoyenne ?

Dans mon âme d’artiste, il y a une histoire de famille : mon cher père Jean, reparti vers les étoiles il y a dix ans, s’était engagé volontairement pendant la deuxième guerre mondiale, afin de suivre le Général De Gaulle, aider à sauver son pays, la France (avec la 1ère DFL). Son ami d’enfance, le commandant Jean Avignon l’invita à le rejoindre à Dakar et forma la Musique des Troupes de Marine où mon père jouait du saxophone. L’année dernière, j’ai au l’occasion de diriger la même musique et c’est ainsi que je « découvris » la réserve citoyenne. C’est alors que je compris que j’avais une sorte de « mission », un devoir de mémoire à accomplir au moyen de mon art, vis à vis de ceux qui ont permis que notre belle France soit libérée. J’ai eu l’immense honneur d’être nommée au plus haut grade : Lieutenant-Colonel.
Comment avez-vous choisi le programme de ce concert au bénéfice de l’association Terre Fraternité ?

Suite au Festival International de Musiques Militaires en 2009, où j’avais dirigé 500 musiciens dans la cour des Invalides, je fus nommée marraine de Terre Fraternité et chaque année depuis je suis chargée de la direction artistique du concert dit « Du Gouverneur Militaire de Paris« , donné au profit de l’association.
A cette occasion les différentes formations militaires sont omniprésentes et de mon côté, je m’entoure de prestigieux amis musiciens, solistes des différents orchestres de notre capitale.
Au programme y a toujours une oeuvre donné en mémoire de nos soldats disparus dans des opérations militaires et je demande au public de ne pas applaudir.
Depuis 2005, je suis directrice artistique du festival « Plaisir de musiques » à Annecy où j’ai l’immense « plaisir » de réunir des amis et de faire découvrir au public une face méconnue des formations militaires, composées de jeunes musiciens talentueux .
Vous avez l’habitude de mettre vos compétences au profit de différentes associations caritatives. Comment est-ce que la musique contribue à aider les plus démunis d’entre nous ?

Je reste convaincue que la musique est un moyen unique de communication entre tous les peuples. L’art et la création sont le symboles de la beauté et de la paix. Je sillonne le monde, certes, mais le concert annuel aux Invalides est devenu pour moi une priorité : rendre le don qui m’a été offert, à ceux et celles qui souffrent.

4 février 2013 : Elizabeth Cooper est agréée dans la réserve citoyenne, au grade de Lieutenant-Colonel © Terre Fraternité

4 février 2013 : Elizabeth Cooper est agréée dans la réserve citoyenne, au grade de Lieutenant-Colonel © Terre Fraternité

Le concert « Du Gouverneur Militaire de Paris »

Elizabeth Cooper dirigera, le 15 octobre 2014 à 20h, un concert dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides.
Le concert, organisé par le Gouverneur Militaire de Paris, sera donné au bénéfice de l’association Terre Fraternité, qui vient en aide aux blessés en service de l’Armée de Terre, à leur familles et à celles des soldats décédés en service.

Distrubution :
Elizabeth Cooper, direction et piano, marraine de l’association Terre Fraternité
Marie Cubaynes, mezzo-soprano
Philip Bride, violon solo
Philippe Pierlot, flûte solo

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, sous la direction de Dominique Fiaudrin.


Renseignements et inscription obligatoire
:
Cabinet du Gouverneur Militaire de Paris / Réserve citoyenne
Courriel : concertdugouverneur@hotmail.fr
Tel : 06 51 88 36 89

En savoir plus :
Elisabeth Cooper
Association Terre Fraternité
Réserve Citoyenne du gouverneur militaire de Paris
Musée de l’Armée
Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

 

A propos d’Elizabeth Cooper

5 février 2013, Elizabeth Cooper reçoit les insignes de chevalier de l’Ordre national du Mérite © Terre Fraternité

5 février 2013, Elizabeth Cooper reçoit les insignes de chevalier de l’Ordre national du Mérite © Terre Fraternité

Elizabeth Cooper est chef d’orchestre, concertiste, compositeur et également Lieutenant-Colonel dans la réserve Citoyenne.

Pianiste de formation, Elizabeth Cooper fit de brillantes études au CNSM de Paris, dans plusieurs disciplines, ou elle obtint sept premiers prix. Elles est engagée par Rolf Liebermann à l’Opéra National de Paris, puis par Maurice Béjart qui l’accueille au sein de sa compagnie. Après plusieurs collaborations avec des musiciens et des orchestres prestigieux, elle se consacre finalement à la direction d’orchestre. Invitée d’honneur pour le premier Festival International de Musique Militaire de Paris, elle dirigea 500 musiciens dans la cour d’Honneur de l’hôtel National des Invalides et à Versailles.
Suite à l’immense succès de sa prestation, en Juin 2010 le CEMAT la nomme marraine officielle de Terre Fraternité et premier chef invité de l’orchestre principal de l’Armée de Terre. Depuis, elle a dirigé toutes les formations militaires, y compris la musique de la Légion Étrangère. En 2013 Elizabeth Cooper reçoit les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres.

 

A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

A voir aussi