Justin Taylor sera au Festival de Pâques à Deauville le 21 avril
Justin Taylor © Sandrine Expilly
Actualités

Festival de Pâques à Deauville : la musique de chambre à l’honneur

par Classicagenda | le 16 avril 2018

Jusqu’au 30 avril 2018, la Salle Elie de Brignac à Deauville accueille le 22ème Festival de Pâques consacré à la musique de chambre.
Notre sélection de concerts.

Fidèle à l’esprit originel de cette manifestation dirigée par Yves Petit de Voize, la programmation 2018 propose une nouvelle fois de “jouer en concert toute la musique de chambre classique, romantique et moderne, du trio à la symphonie de chambre”.

Le premier week-end s’ouvrait donc autour d’une programmation russe puis américaine, avec entre autres, dimanche 15 avril, la fameuse et si exigeante Concord-Sonata pour piano de Charles Ives interprétée par Bertrand Chamayou, que l’on a pu entendre cette année au Printemps des Arts de Monte-Carlo.

Vendredi 20 avril, Augustin Dumay, premier parrain du festival en 1997 avec Maria Joao Pires et Emmanuel Krivine, retrouvera la jeune génération dans un programme Schumann et Brahms. Ainsi, on pourra écouter Elina Busksha, Manuel Vioque-Judde, Mathis Rochat, Yan Levionnois, Victor Julien-Laferrière et David Kadouch.

Le lendemain, concert “Barock” autour de Justin Taylor et de la création d’une oeuvre de David Chalmin, Sept particules, avec guitare électrique et synthétiseur, précédée d’un brillant programme baroque avec Vivaldi, Händel et Telemann. Concert auquel nous avons eu le privilège d’assister en avant-première le 12 avril à la Fondation Singer-Polignac (qui assure la coproduction de ce concert) à Paris. Et où l’on a pu savourer les incroyables couleurs de l’ensemble, tout comme la belle complicité entre les membres du Consort fondé par le jeune claveciniste et pianofortiste Justin Taylor. De plus, la création de l’oeuvre de David Chalmin, Sept particules, qui a déjà collaboré avec les sœurs Labèque – mais aussi Madonna et Moondog ! –  jettera un pont entre musique baroque, électronique et post-minimaliste. Cette soirée fera aussi l’objet d’un enregistrement, à paraître en 2019 chez B Records.

On ne fera pas l’impasse sur le retour du quatuor Arod au festival, aux côtés du pianiste Guillaume Bellom dans le fameux quintette de César Franck le 27 avril.
Le lendemain, à l’occasion de son centenaire on pourra assister à L’Histoire du soldat de Stravinsky et Ramuz, dirigé par Pierre Dumoussaud, avec Didier Sandre de la Comédie-Française en lecteur.

Le pianiste Adam Laloum clôturera le festival avec Schubert et Dvorak (Quintette pour piano et cordes), avec pour compagnons, notamment, Adrien La Marca et Edgar Moreau.

Il faut noter que les concerts de cette édition seront disponibles à l’écoute sur le site : http://music.aquarelle/

Le programme complet du festival est à retrouver sur : https://musiqueadeauville.com/




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

[wpdevart_facebook_comment curent_url="http://www.classicagenda.fr/festival-paques-deauville-2018/" order_type="social" title_text="" title_text_color="#000000" title_text_font_size="22" title_text_font_famely="monospace" title_text_position="left" width="100%" bg_color="#ffffff" animation_effect="random" count_of_comments="5" ]

A voir aussi