Julien Wolfs © Diego Salamanca
Julien Wolfs © Diego Salamanca
Portée de voix

Méditation et virtuosité chez Froberger, interview avec Julien Wolfs

par Frédéric Hutman | le 5 décembre 2017

Nous avons rencontré le claveciniste Julien Wolfs à l’occasion de la parution d’un cd consacré à Johann Jacob Froberger.

 

Julien Wolfs évoque cette musique qui lui est si chère, et pourquoi il a tenu absolument à ce que son premier disque en soliste (publié pour le label Flora), soit consacré à ce compositeur, voyageur, diplomate, aux oeuvres qui brassent des styles si différents. Il revient sur certaines oeuvres de son disque, l’étonnante « Allemande faite en passant le Rhin dans une barque en grand péril », la douloureuse « Affligée et Tombeau sur la mort de Monsieur de Blanrocher », la si poétique « Lamentation, faite sur la très douloureuse mort de sa Majesté Impériale, Ferdinand le Troisième » ou les virtuoses Toccata et Ricercar. Julien Wolfs nous parle également de l’ensemble « Les Timbres » dont il est co fondateur, aux côtés de la violoniste Yoko Kawakubo et de la violiste Myriam Rignol.

 




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

[wpdevart_facebook_comment curent_url="http://www.classicagenda.fr/froberger-julien-wolfs/" order_type="social" title_text="" title_text_color="#000000" title_text_font_size="22" title_text_font_famely="monospace" title_text_position="left" width="100%" bg_color="#ffffff" animation_effect="random" count_of_comments="5" ]

A voir aussi