© DR
© DR
Chronique

Harpes en scène, du baroque à l’électro

par Cinzia Rota | le 6 mars 2015

Harpe celtique, grande harpe à pédales, harpe baroque à triple rangs de cordes, harpe électrique et harpe vénézuélienne, orchestre d’harpes : l’espace d’un weekend, découvrez la richesse des sonorités et contemplez les multiples couleurs de ce magnifique instrument à cordes pincées.

Les Conservatoires et écoles de musique de l’agglomération de Versailles Grand Parc, présentent au public « Harpes en scène » : des ateliers, des présentations d’instruments, des restitutions et des concerts autour de l’instrument. Du baroque au contemporain, en passant par le pré-romantisme et la musique latine, l’ensemble des élèves des classes de Buc, Jouy-en-Josas, Viroflay et Versailles et leurs professeurs proposent un programme qui reflète toute la diversité et la complémentarité des enseignements de la harpe.

© DR

© DR

Le vendredi 13 mars on passera de l’art de l’accompagnement au XVIème et au tournant du XIXème siècle, à la musique française de Fauré, Debussy et Ravel, pour terminer en découvrant les sonorités de l’harpe électrique d’Aurélie Barbé.

Samedi 14, le Trio de la Plaine nous immergera dans l’ambiance festive des musiques d’une Amérique latine aux influences africaines, andalouses et indiennes, au sons de la « arpa llanera » (harpe de la plaine), des maracas, du cuatro (petite guitare), du violoncelle et de la voix.
Sons pincés ou fluides, clusters ou glissés de pédales : grâce aux ateliers le public pourra découvrir des techniques non conventionnelles de jeu et des instruments tels que la harpe électrique, mais aussi explorer le « langage codé » du chiffrage de la basse continue et se sensibiliser aux couleurs de l’orchestre « impressionniste » français où la harpe, déjà mise en avant par Berlioz, trouve une place toute particulière.

© DR

© DR

Un orchestre de harpes celtiques, dirigé par Aurélie Barbé et Murielle Kopff-Vérité, nous emmènera dans l’espace avec « Reflections in Space », extrait de la suite « Blue Planet » d’Inge Frimout-Hei, qui suggère toutes les étapes d’un voyage spatial, du décollage à la sensation d’apesanteur, puis évoquera l’ampleur des forces de la nature dans « Tempête de sable », composée pour l’occasion par Aurélie Barbé.

Le temps fort du weekend sera le concert du Grand Orchestre de harpes, où une trentaine de harpistes créeront « Grelots d’Etoiles » de Christine Mennesson, compositrice en résidence au conservatoire de Viroflay.

“ Écrire pour un orchestre de harpes ? Il est rare qu’un compositeur se voie offrir une telle aventure : dont acte… Que dire ? Si ce n’est, au premier abord, un casse-tête total face à un parc instrumental très diversifié, des impératifs réunissant divergences, tant de niveaux que géographiques, sans oublier les contraintes (très contraignantes !) inhérentes à l’instrument. Que dire ? Si ce n’est une curiosité stimulée, tant par ces « improbables » que par le désir d’éviter les lieux communs, forte de pouvoir s’appuyer sur une richesse sonore à la poétique inaltérable ».
Christine Mennesson

© DR

© DR


Vendredi 13 mars, 20h
Et samedi 14 mars, 14h30, 15h45, 17h30
Grange de la Tremblaye de Bois-d’Arcy

Par les élèves des Ecoles de Musique et Conservatoires et leurs professeurs Aurélie Barbé, Nanja Breedijk, Murielle Kopff-Vérité et Françoise de Maubus

Entrée libre

 

En savoir plus : www.versaillesgrandparc.fr ou 01 39 66 30 10

 

Evènements en relation

A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

A voir aussi