Laure Favre-Kahn © Emmanuel Donny
Laure Favre-Kahn © Emmanuel Donny
Portée de voix

Ravel et Schumann, retour sur des oeuvres chères, interview avec Laure Favre-Kahn

par Frédéric Hutman | le 17 octobre 2017

Nous avons rencontré la pianiste Laure Favre-Kahn, à l’occasion de la parution de son dernier CD, « Vers la Flamme ».

 

Laure Favre-Kahn, qui interprète, dans cet album, entre autres, « Vers la flamme », d’Alexandre Scriabine, a choisi de donner le titre de cette oeuvre à son dernier disque (Naïve). Un itinéraire qui va de Haendel à Marcello-Bach, en passant par Ravel, Liszt, Schumann, Scriabine et d’autres. Elle nous parle du choix des oeuvres, une sorte d’autoportrait, qui l’amène à revenir sur Scarbo, extrait du Gaspard de la Nuit, de Ravel, et aux Scènes d’enfants, de Schumann, oeuvres qu’elle porte depuis toujours. Laure Favre-Kahn nous parle aussi du violoniste Nemanja Radulovic, auquel la lie une amitié musicale de plus de dix années.

 

 




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

[wpdevart_facebook_comment curent_url="http://www.classicagenda.fr/interview-laure-favre-kahn/" order_type="social" title_text="" title_text_color="#000000" title_text_font_size="22" title_text_font_famely="monospace" title_text_position="left" width="100%" bg_color="#ffffff" animation_effect="random" count_of_comments="5" ]

A voir aussi