© Les rencontres musicales d'Evian
© Les rencontres musicales d'Evian
Interview

L’Académie Musicale d’Évian – Conversation avec Martha Benson

par Cinzia Rota | le 17 juillet 2014

Conversation avec Martha Benson, altiste et professeur à l’ENM de Villeurbanne et à l’Académie Musicale d’Évian.

 

Vous êtes professeur à l’Académie Musicale, qui anime la vie culturelle d’Évian depuis plusieurs années. Pourriez-vous nous en dire plus ?

L’Académie Musicale d’Évian a été créé en 2006 dans le but d’organiser des évènements culturels et pédagogiques, d’encourager la pratique artistique et la création et de rendre la musique accessible au plus grand nombre.
Si au début nous n’étions qu’une petite équipe avec un orchestre très jeune, aujourd’hui l’Académie est constituée de 2 orchestres symphoniques de II et III cycle, un orchestre à vent et une fanfare, des formations jazz, un pôle de chant et un pôle supérieur de perfectionnement.

Soutenue par la ville d’Évian, l’académie accueille chaque été en juillet des jeunes musiciens de 14 à 22 ans, et organise un festival OFF du 6 au 19 juillet, autour des Rencontres Musicales d’Évian.

 

Comment s’est déroulée votre collaboration avec les Rencontres Musicales d’Évian ?

Nous sommes ravis du retour des Rencontres Musicales ici à Évian !
A l’occasion, nous avons mis en place un partenariat avec le festival qui a permis à nos étudiants de bénéficier des classes de maître exceptionnelles.

Les élèves sélectionnés, âgés de 14 à 32 ans, venant de toute la France, ont présenté une oeuvre, que nous avons retravaillée ensemble à l’académie pour ensuite se produire sur scène.
Ils ont donc pu bénéficier des conseils des grands artistes présents ici au festival : Gary Hoffmann pour le violoncelle, Alina Ibragimova pour le  violon, Gérard Caussé pour l’alto et le quatuor Modigliani pour les formations de chambre.

Les élèves ont également eu la possibilité de rester sur place pour effectuer un travail en orchestre et donner des concerts dans le cadre du festival OFF.
Ils ont également eu un accès gratuit au festival, même si en réalité ils beaucoup répété et ont juste eu le temps de voir quelques concerts.

Que representent pour vos élèves ces classes de maître ?

Pour tous les élèves ces classes de maître ont été une véritable première expérience.
Nous en sommes très fiers ainsi que de leur courage de monter sur scène devant un vrai public, pendant un festival prestigieux et devant des artistes de renommée internationale.

Pour des jeunes musiciens, c’est une expérience très enrichissante du point de vue technique et artistique.
Nous sommes ravis car tous les artistes ont joué le jeu et on su adapter leur pédagogie à tous les âges et à tous les niveaux d’élèves.
Ils ont réussi à les amener un pas plus loin.

 

Qu’est-ce que les élèves ont tiré de ces journées de rencontre et de découverte ?

Les élèves de l’Académie ont été ravis de cette expérience, en raison de l’enseignement dispensé par de grands artistes et de la chance d’écouter des oeuvres de Haydn, Medelssohn et Schubert joués par Daniel Müller-Schott et l’Orchestre des Pays de Savoie ou Renaud Capuçon, Nicholas Angelich, le quatuor Modigliani, Laurent Marfaing, Gerard Caussé, Alois Posch et Ye Euh Choi.

Je peux vous dire qu’il ont littéralement eu « les yeux pleins d’étoiles » !

 

Êtes-vous satisfaits de cette collaboration ?

Nous sommes ravis de ce partenariat et nous souhaitons le renouveler l’année prochaine. Cette initiative a été un vrai succès, non seulement vis à vis des jeunes musiciens, mais également du public qui a assisté nombreux aux classes de maître, nous montrant que ce genre de rendez-vous est toujours d’actualité, ainsi que la musique de chambre et les projets pédagogiques.
Nous sommes également très contents de l’accueil de la Ville d’Évian et de ses habitants, tous au courant de l’Académie, s’y intéressant et soutenant le projet.

 

A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

A voir aussi