Nikolai Lugansky et Schubert

[cue id= »75042″]

A l’occasion de la parution d’un disque consacré à l’une des dernières sonates de Schubert et aux quatre impromptus D 935 (Naïve-Ambroisie), le pianiste Nikolai Lugansky évoque ce répertoire, abordé tardivement au concert. Il parle des grands interprètes russes des dernières sonates de Schubert, de Rachmaninov pianiste, de son maître Tatiana Nikolaïeva.

Nikolai Lugansky interprètera Schubert, Beethoven, Albeniz et Rachmaninov le 13 février prochain au Grand Théâtre d’Aix en Provence et le 15 février prochain au Théâtre des Champs-Elysées.