Aylen Pritchin, violon – Michel Strauss, violoncelle – Jean-Claude Vanden Eynden, piano au festival Musique de chambre à Giverny© Julien Bordas
Aylen Pritchin, violon – Michel Strauss, violoncelle – Jean-Claude Vanden Eynden, piano © Julien Bordas
Chronique

Musique de chambre à Giverny : jouer coûte que coûte

par Julien Bordas | le 25 août 2020

Le premier concert du festival Musique de chambre à Giverny s’est déroulé au sein de l’auditorium du Musée des impressionnismes. Une prestation devant une jauge très restreinte, certes, mais un engagement musical intact.

 

Il s’en est fallu de peu ! Le festival Musique de chambre à Giverny aurait pu faire partie des nombreux festivals enclins à jeter l’éponge faute de moyens financiers, ou en raison de mesures sanitaires contraignantes ou d’artistes dans l’impossibilité de voyager… A Giverny, il faut ajouter le changement de lieu d’accueil des artistes, ces derniers ne pouvant plus être hébergés dans les résidences de la fondation américaine Terra comme lors des éditions précédentes… Le directeur artistique Michel Strauss, titulaire de la classe de violoncelle au Conservatoire National Supérieur de Paris, porte à bout de bras l’organisation de cette 17ème édition qui compte tout de même 13 concerts. Douloureux, son discours d’ouverture laisse transparaître les difficultés rencontrées pour maintenir tant bien que mal cette édition. Il confie que l’enjeu majeur de cette année était surtout de permettre aux jeunes artistes invités de se produire en public.

Devant un auditorium réduit à 65 places au lieu des 185 disponibles (distanciation sociale oblige) nous avons pu assister malgré tout à deux oeuvres remarquables : le Trio avec piano no 6 en mi bémol majeur, opus 70 no 2 de Beethoven, pièce s’inscrivant dans le cadre de l’année anniversaire, et le Quintette avec clarinette en la majeur K. 581 de Mozart.

Le premier mouvement introduit par un Poco sostenuto révèle les couleurs franches d’un trio composé d’Aylen Pritchin, jeune et brillant violoniste, premier prix du Concours Long-Thibaud-Crespin en 2014, de Michel Strauss, violoncelliste, et de Jean-Claude Vanden Eynden, piano, deux artistes de carrure internationale. La philosophie du festival tient en ce mélange fécond d’artistes confirmés et de jeunes talents.

Dans cette pièce de Beethoven, les musiciens traduisent les paysages et l’équilibre formel avec sensibilité et engagement – notamment dans le Finale, Presto, point culminant de la partition. (Par ailleurs, soulignons que le premier trio de l’opus 70, célèbre “Trio des esprits”, sera donné le 29 septembre).

Est-ce la joie de se retrouver ensemble sur scène ? De se présenter de nouveau face à un public ? Ou tout simplement la gaieté immanente infusant cette pièce ? En tout cas, le Quintette avec clarinette en la majeur K. 581 de Mozart offrira la même ferveur à l’oeuvre dans le premier trio. Cette seconde partie de concert, qui présente la seule partition de Mozart composée pour cette formation, laisse la part belle à la clarinette inspirée d’Arthur Stockel, membre de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg.

Ce Quintette permet néanmoins aux autres protagonistes que sont Anton Ilyunin et Joseph Puglia, violons, Vladimir Bukac, alto, et Lisa Strauss, violoncelle, de briller indépendamment. On pense plus précisément au premier Trio en la mineur pour cordes seules (dans le troisième mouvement) et au savoureux Finale concluant cette première soirée inaugurale de manière éclatante.

Le festival Musique de chambre à Giverny se poursuit jusqu’au 30 août dans la cité de Claude Monet, profitons-en !

 

Le site du festival

 


A noter, sur un tout autre registre, la création mondiale d’Open Time de Régis Campo, le 29 août à 15h30, commande du festival Musique de chambre à Giverny.

 




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

[wpdevart_facebook_comment curent_url="http://www.classicagenda.fr/musique-de-chambre-giverny-2020/" order_type="social" title_text="" title_text_color="#000000" title_text_font_size="22" title_text_font_famely="monospace" title_text_position="left" width="100%" bg_color="#ffffff" animation_effect="random" count_of_comments="5" ]

A voir aussi