La Cathédrale Saint-André à Bordeaux
La Cathédrale Saint-André à Bordeaux © JB Dupont
A la loupe

Cathédrale de Bordeaux : enfin un nouvel orgue à sa mesure ?

par Julien Bordas | le 26 avril 2017

Afin de construire un nouvel orgue et ainsi prolonger le franc succès que connaît sa saison de concerts, l’association Cathedra a lancé une souscription exceptionnelle de 2 millions d’euros jusqu’en 2020. Le 9 juin, sous les doigts de son titulaire Jean-Baptiste Dupont, résonnera un original « Concert à la carte ». Pour ce faire, les donateurs, particuliers ou entreprises, ont jusqu’au 1er mai 2017 pour acheter la ou les pièces qu’ils souhaitent voir au programme.

Les concerts donnés sur le Grand-Orgue Danion-Gonzalez de la Cathédrale Saint-André de Bordeaux, édifice inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, trouvent indéniablement leur public, conquis par l’instrument et la beauté du lieu. Malheureusement, cet orgue, dont l’impressionnant buffet XVIII° affiche 15 mètres d’envergure et bénéficie d’un classement au titre des Monuments Historiques, a connu diverses péripéties menaçant sa pérennité.

Sous la Révolution, l’orgue de tribune disparaît et en 1804 l’orgue Micot de La Réole est transféré à sa place. Une déception… Puis 7 ans plus tard, il subit un démontage en raison de la réfection de la tribune; on souhaite alors échanger l’orgue de la Cathédrale avec le Dom Bedos de l’Abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux (tout en gardant le même buffet). Nouvel échec ! Malgré la belle facture de l’orgue, celui-ci n’est pas adapté aux proportions du monument. Au fil du temps, et après maintes campagnes de travaux et de restaurations, un orgue neuf est finalement construit en 1973 et inauguré en 1982 seulement, en raison des travaux de restauration des voûtes de la nef. L’orgue Dom Bedos est rendu à son Abbatiale.

Le grand-orgue de la Cathédrale de Bordeaux

Le grand-orgue de la Cathédrale de Bordeaux © JB Dupont

Le nouvel instrument est réalisé par la manufacture Danion-Gonzalez. Hélas, malgré une électrification des tirages de notes, des problèmes de conception, l’emploi de matériaux médiocres et la poussière font des ravages irréversibles… « En 2012, après analyse, les travaux de restauration de l’orgue sont estimés à 1 million d’euros, détaille son titulaire Jean-Baptiste Dupont. Une somme trop conséquente étant donné l ‘état de l’instrument… ». Réflexion faite ce sera un orgue neuf, mais dans un buffet restauré !

La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) assurera la maîtrise d’ouvrage, tandis que le financement de cet orgue proviendra uniquement de fonds privés. La restauration du buffet et les études seront quant à elles prises en charge par la DRAC. D’ici 2020, il faudra tout de même récolter 2 millions d’euros. La construction de l’orgue s’étalera sur 3 ans, puis l’inauguration devrait intervenir en 2023.

A quoi ressemblera le nouveau joyau ? Si le buffet devrait retrouver ses couleurs rouge et or d’avant 1850, il faudra patienter au moins 2 ans avant d’en connaître les caractéristiques. Toutefois la brochure d’appel aux dons fournit quelques pistes à ce sujet : « un grand orgue du XXIème siècle, tourné vers l’Europe dans l’idée de réaliser un ensemble homogène, dans une synthèse esthétique nouvelle, tenant compte des particularités acoustiques de l’édifice. L’orgue achevé sera un des plus importants du pays. » Voilà assurément un projet ambitieux, à la hauteur de la cathédrale.

Le projet de restauration du buffet de l'orgue

Le projet de restauration du buffet de l’orgue © JB Dupont

Pour mobiliser les particuliers et les entreprises, l’association Cathedra doit cependant redoubler d’inventivité et susciter l’intérêt du public. C’est ainsi qu’un « Concert à la carte » sera donné le 9 juin par Jean-Baptiste Dupont, «  Les auditeurs ont jusqu’au 1er mai pour acheter (seul ou à plusieurs) la pièce qu’ils souhaitent entendre ce jour-là. » précise son titulaire, également organiste adjoint aux grandes orgues Cavaillé-Coll de la Basilique St-Sernin de Toulouse, qui disposera d’un mois pour préparer le programme. Comme il s’agit de dons, les contreparties offertes sont identiques aux dons normaux : invitations, visites, concerts privés, disques, noms des mécènes gravés sur des tuyaux, etc… Le menu, très copieux, s’étend du Caprice sur les grands jeux de Louis Nicolas Clérambault à 100 € à la Deuxième symphonie de Louis Vierne à 1500 €, les prix étant calculés en fonction de la durée du morceau. Le récital devrait ainsi atteindre 80 minutes. Les fonds récoltés seront bien sûr reversés au profit du nouvel orgue, l’organiste jouant bénévolement.

Pour compléter cet événement, un disque inédit enregistré par Jean-Baptiste Dupont sera vendu le jour du concert. Enregistré en 2016, il compile des œuvres allant de Couperin à Messiaen, en passant par Bach et Franck, mettant ainsi en valeur l’esprit néoclassique (à la fois classique et romantique) de l’instrument. Il sera vendu exclusivement par l’association Cathedra, et demeure sans nul doute un témoignage unique de cet orgue avant son remplacement.

L'organiste titulaire Jean-Baptiste Dupont

L’organiste titulaire Jean-Baptiste Dupont

En attendant, l’instrument fonctionne tant bien que mal. « Je suis obligé d’effectuer moi-même des réparations avant les concerts, gracieusement, pour éviter de faire intervenir le facteur d’orgue déplore l’organiste toulousain de renommée internationale. Après 2019, je ne suis pas sûr de pouvoir continuer comme ça ! ». Espérons que la bête capricieuse ne donne pas son dernier souffle avant l’heure…

En 1535, un chroniqueur anglais en visite à Bordeaux, Andrew Boorde, écrivit : « Dans la cathédrale Saint-André se trouvent les plus belles et les plus grandes orgues de toute la chrétienté […] ». Près de 5 siècles plus tard, pourra-t-on l’affirmer de nouveau ? Rendez-vous en 2023 !




A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

[wpdevart_facebook_comment curent_url="http://www.classicagenda.fr/nouvel-orgue-cathedrale-bordeaux/" order_type="social" title_text="" title_text_color="#000000" title_text_font_size="22" title_text_font_famely="monospace" title_text_position="left" width="100%" bg_color="#ffffff" animation_effect="random" count_of_comments="5" ]

A voir aussi