"L'africaine" de Meyerbeer, sur un livret de Scribe. Plácido Domingo, Shirley Verret, Ruth Ann Swenson, Justino Diaz / Orchestre, choeur et ballet de l'Opéra de San Francisco / Maurizio Arena, direction / Lotfi Mansouri, mise en scène / Réalisation : Brian Large Christian Labrande © Musée d'Orsay
"L'africaine" de Meyerbeer, sur un livret de Scribe. Plácido Domingo, Shirley Verret, Ruth Ann Swenson, Justino Diaz / Orchestre, choeur et ballet de l'Opéra de San Francisco / Maurizio Arena, direction / Lotfi Mansouri, mise en scène / Réalisation : Brian Large © Musée d'Orsay
Portée de voix

Opéras filmés au Musée d’Orsay, rencontre avec Christian Labrande

par Frédéric Hutman | le 31 octobre 2016

A l’occasion de l’exposition « Spectaculaire second empire« , pour laquelle il a choisi quatre opéras filmés, qui seront diffusés dans l’auditorium du Musée d’Orsay, nous avons rencontré Christian Labrande.

 

 

Christian Labrande, réalisateur de films consacrés à la musique, directeur de la société de programmation et de production Classifilms,  s’occupe également de la programmation  de musique filmée du Lincoln Center à New York. En outre, il programme des projections d’opéras filmés au Musée d’Orsay.
Nous l’avons rencontré à l’occasion de l’exposition « Spectaculaire second empire », pour laquelle il a choisi quatre opéras filmés, qui seront diffusés du 5 novembre au 27 novembre prochains dans l’auditorium du musée : L’Africaine de Meyerbeer, Roméo et Juliette de Gounod, Don Carlos de Verdi (dans sa version française intégrale) et Tannhäuser de Wagner.

Christian Labrande parle de la difficulté de filmer la musique, de sa conception du film d’opéra, et du rôle historique et musical des quatre chefs d’oeuvre proposés à l’auditorium du Musée d’Orsay.

A propos de l'auteur

Ses derniers articles

Vos commentaires

A voir aussi